Chantal Faida

De Chantal Faida

Faida Mulenga-byuma Chantal, 4ème née d'une fratrie de 8. 3ème fille de Zabona Chibalonza Jacqueline et de Marhegane Mulenga-byuma Godefroid. Candidate députée provinciale pour la circonscription ville de Goma en Province du Nord-Kivu à l'Est de la RDC, depuis le 25 mai 2016 pour les élections probables, sûres ou fictives... La voix de l'espoir est une voie incontournable dans mon pays. Longue sera la nuit, le soleil apparaîtra ... Inscrite sur la liste du parti politique ADR -Alliance pour le Développement et la République- formation politique de l'Opposition Républicaine. Congolaise d'origine, elle est licenciée (Bac+5) en Gestion Financière de la prestigieuse Université Libre des Pays des Grands-Lacs à Goma en 2011. Contributrice à waza, branche de la radio Nederland, desk Afrique et du journal Nyiragongo paraissant à Goma. Analyste, activiste sociale elle blogue avec passion sur les questions de paix, de prospérité et de genre en RD Congo. « Sans paix, il n y a pas de développement », sa citation favorite. La rumba congolaise, le basketball, les relations sociales et le voyage sont ses passions très prisées. Gratitude, vous avez visité son blog Kongo Yetu, « Notre Congo » en français qui dévoile un regard féminin sur l’actualité congolaise. Fondatrice de l’association Uwema (bonté en swahili, basée à Goma) dont la vision est l’accès à l’éducation pour tous. Depuis 2012, Uwema oeuvre à soutenir la scolarité des enfants vulnérables, affectés par la guerre à regagner l’école. Parce que nous pensons que l’éducation est le remède idoine à la pauvreté. Engagement qui lui vaut la nomination, militante associative pour la RDC par le GAFA (Gala de la Femme africaine) à Paris en mars 2015 Conférencière et membre active dans 18 mouvements de jeunes pour le changement à Goma et à Kinshasa, coordonnatrice des étudiants du Nord-Kivu en 2010, elle s'est vue attribué le grand prix USHUJA (Courage en swahili) Espoir de la jeunesse à Goma en Avril 2015. Croyante en la force de l'Amour de Dieu, récemment à Kinshasa, elle s'est vue décernée prix ETANDO qui veut dire REINE en lingala dans la catégorie inspiration féminine, politique et sociale lors du sommet Élévation des Futures Reines.