Cher journal, j’étais à Bruxelles

20161019_072054

Quand la participation des femmes est équitable dans une nation, sa croissance est saine et forte.

« Si les occupants de la planète Mars (martiens) venaient à nous attaquer, nous habitants de la planète Terre, nous exécuterons l’hymne universel de l’union fait la force pour éviter la catastrophe. Il n y a aura pas de factions orange-rouge, blanc-noir, immigré-autochtone, riche-pauvre. Toutes les Nations de la Terre auront une seule et même voix pour protéger l’espèce humaine », Je paraphrase les propos de Ronald Reagan, 40eme Président des Etats-Unis pour expliquer le substrat creux des crises évitables vécues dans notre millénaire.

Paix, paix, paix, équité, équité, équité, éducation, éducation, éducation, ces mots très simples à prononcer, pourtant pas. Quand il s’agit de leur mise en application dans notre vie courante. Des centaines de milliers de personnes de par le monde, ne demande qu’une meilleure chose avec obstination : LA SÉCURITÉ afin qu’ils puissent humer l’air frais du paradis sur terre.

… Vous recevez cette lettre parce que vous êtes une Femme et que le moment est venu d’ouvrir le vrai débat sur la place et le rôle de la Femme dans notre monde en plein désarroi. Quelques soient vos fonctions ou vos responsabilités, votre participation est primordiale alors que nous abordons ces problématiques au sein même du Parlement Européen… Introduction de la lettre d’invitation qui m’a été adressée par Monsieur Pierre-Emmanuel Quirin, Président du Forum Crans Montana et par Monsieur l’Ambassadeur Jean-Paul Carteron, Président d’honneur.

En Belgique, j’y étais pour penser la paix dans le monde.

20161019_092920

35% des accords de paix signés dans le monde, avec la participation équitable des femmes durent plus de 15 ans.

Il ne s’agissait pas de trouver une solution immédiate au manque de paix en Syrie, d’exiger la reconnaissance de la souveraineté du Kurdistan, de réunifier le Mali, de consolider la paix au Soudan, d’encadrer l’accueil des migrants sur les côtes de l’Italie, d’adapter la gouvernance démocratique en RDC ou de proposer une meilleure idée du vivre ensemble dans toutes les régions du monde.

Ce serait une prétention absurde de la part de ces chercheurs, activistes, anciens chefs d’Etat (SALI BERISHA de l’Albanie et ELY VALL ELEYA de la Mauritanie, pour ne pas les citer), des premières dames (Aisha Buhari du Nigéria, Aissata Issoufou MAHAMADOU du Niger), des écrivains, clergé, jeunes et femmes de bien, (j’en faisais partie), invités par le cadre de réflexion Crans Montana qui pense un monde plus solidaire.

Il était question d’examiner les avancées dans la construction de la paix, d’étudier les solutions durables à promouvoir pour maintenir la stabilité et de propager les valeurs de concorde et de cohésion sociales pour le bien-être de tous les citoyens du monde.

Ce qui m’a le plus marqué, était cette attitude de champion, de victorieux et de gagnants sur le mal que les acteurs du changement participants à ce forum ont affiché. Ils (nous) sont (sommes) tous d’avis que pour l’émergence d’un monde prospère, la société devrait compter avec l’effort de la femme et des jeunes.

Soutenir l’éducation pour tous, « les livres sont les armes les plus puissantes » dit-on, croire aux talents et dons des uns et des autres, combattre les inégalités sociales, promouvoir les valeurs de dialogue, tolérance, écoute et encourager le travail en synergie pour une efficacité d’actions.

J’ai écouté, j’ai échangé et j’ai beaucoup appris sur le sens de l’engagement pour la transformation sociale. Je vous encourage à vous inscrire pour la 19 ème session annuelle.

Demeurons des instruments de paix afin que là où il y a de la Haine, nous puissions apporter l’Amour, et, là où il y a la Discorde, nous puissions apporter l’Harmonie, disait Saint François d’Assise.

ACCUEIL

 Forum pour un monde humain et impartial .

Il était question d’examiner les avancées dans la construction de la paix, d’étudier les solutions durables à promouvoir pour maintenir la stabilité et de propager les valeurs de concorde et de cohésion sociales pour le bien-être de tous les citoyens du monde.

Ce qui m’a le plus marqué, ce que ces acteurs du changement dans le monde sont d’avis que pour l’émergence d’un monde prospère, la société devrait compter avec l’effort de la femme et des jeunes. Soutenir l’éducation pour tous, « les livres sont les armes les plus puissantes » dit-on, croire aux talents et dons des uns et des autres, combattre les inégalités sociales, promouvoir les valeurs de dialogue, tolérance, écoute et encourager le travail en synergie pour une efficacité d’actions.

Laisser un commentaire