Lettre d’une congolaise à Dieu

21 Septembre ; journée internationale de la paix

21 Septembre ; journée internationale de la paix

Éternel Dieu, Maître de l’univers shaloom

« Faisons l’homme à notre image » telle était l’exposé de motif de création de l’humain par Votre Trinité. 2000 ans passés, dans mon pays, nombre de personnes semble oublier ce principe sacré. L’autre c’est moi et vice versa. La main sur le cœur, larmes sur mes joues le constat fait est ahurissant.

L’autre ôte le souffle de vie à l’autre qui est substantiellement l’autre. Donc on est face à un néo – suicide. Faucher une âme semblable, une création divine sans gêne. Une fuite d’impureté dans le chef de votre chef d’oeuvre. Esprit étrange.

Deux propositions.

 Le come back de votre fils et la renaissance de l’Esprit Saint dans les cœurs des humains. Jésus-Christ est le chemin, la vérité et la vie. Nous avons besoin de la vie -dignité humaine- au Congo.

Le black out ou l’expulsion du mal sur la terre. Celui qui croit ne périra point mais vivra éternellement. Votre peuple du Congo Kinshasa croit. Maître de l’impossible, Écoutez – nous.

Spirituellement. Depuis la terre, une baptisée.

Réponse de Dieu à une congolaise

La paix soit avec vous ma fille. J’ai reçu votre prière pour le retour à la sacralité de la vie sur terre et dans ton pays le Congo Kinshasa de manière particulière. Que ma grâce abonde vos cœurs. Ma miséricorde est mon point faible. Sur la terre, le seul être qui puisse se vanter d’avoir l’honneur de mon Amour sans mesures est l’humain.

Le mal, vous avez le pouvoir de le vaincre. La puissance de l’anéantir. La grâce de maintenir cette situation de bonheur terrestre. Votre prochain c’est votre reflet. Aimez – vous comme moi Votre Père je vous aime.

Qui dit paix dit Amour. Rêvez et vivez le BIEN. Toutes mes bénédictions. Depuis le ciel. Le Tout Puissant.

Laisser un commentaire