3 raisons majeures d’avoir un blog

07.11.2015 la grand-messe des blogueurs de Kinshasa a eu lieu. Succès hors pair. Inspiration de ce billet intervient.

07.11.2015 la grand-messe des blogueurs de Kinshasa a eu lieu. Succès hors pair. Inspiration de ce billet intervient.

Dans exactement 458 ans, calendrier Kongo (l’année compte 13 mois de 7 semaines de 4 jours), la passion pour le blogging explosera. C’est mon opinion.

Si nous sommes à plus de 300 millions de blogueurs au jour aujourd’hui, dans les jours à venir, nous serons 1 ou 2 milliards de par le monde. La raison est simple, les blogueurs sont des agents de changement.  Ils ne voient pas le monde comme il est, mais comme il pourrait être… Ils avancent, ils suscitent la progression, ils produisent la transformation. Ils inspirent l’excellence.

Le blogging c’est du lourd, ce contenu exceptionnel de billets, cette proximité, cette complicité et cette impression d’être ami ou proche du blogueur dont on lit, visualise ou auditionne les pensées profondes au travers de courts textes, photos et dessins ou sons inédits.

Ici, ni le lecteur, ni l’auteur n’est fatalement soumis à la cybercriminalité. La fréquence est de faible intensité. Sur cette note, je déclare le blogging, la meilleure pratique virtuelle qui soit.

  1. Disque dur virtuel original

Un jour un ami m’a fait une démonstration incroyable sur son ordinateur. Il fut un temps où je rêvai construire seule une nation juste et paisible au travers des petites pensées superficielles postées ça et là sur facebook. Le débat, étant ma passion, je l’ai mis au défi de me montrer une seule phrase confirmant ses allégations. Nous nous sommes donc mis à chercher le post, fouiller, racler, … que dalle !

A l’accoutumée, chaque acte ou fait déconcertant suscite en moi une réflexion profonde. Ce jour là, j’ai compris qu’il me fallait une sorte d’application web ou bidule pour immortaliser mes folles idées spontanées, mes espoirs partagés, mes peurs profondes, mes rêves grandioses, sur un truc que je n’avais pas besoin de trimbaler avec après, eh ben ce jour là, nous sommes en 2012, j’ai réalisé qu’il me fallait un blog personnel et en urgence.

  1. Contenu au choix

Depuis ce jour là, j’ai crée mon journal virtuel, mais quelque chose m’a fait tiquer. Cette décision a suscité en moi, un désir puissant d’apprendre les B-A-B-A du blogging et de l’écriture web. Il me fallait donc une formation essentielle pour me permettre d’acquérir le niveau et la compétence requis. En ce bas monde; tout le monde a des choses à raconter, mais la façon de le faire attire et élargit l’audience. Résultat, influence positive.

Un pourquoi fort a impulsé un recyclage pour orienter et rendre agréable la lecture de mes billets. Merci à Mondoblog pour cet appui inestimable et cette charte, la bible des mondoblogueurs.

  1. Règles de conduite simples

Liberté est le nouveau nom de responsabilité. Le fond, la forme et la fréquence (sans oublier les références des contenus des tiers repris) des billets  … ces clés pertinentes qui sans nul doute boostent l’audience du blog. La Crédibilité et l’e-réputation. Si tout journaliste est fatalement blogueur à volonté, tout blogueur n’est pas journaliste. Néanmoins, il est une règle d’or à suivre que tout blogueur est sensé suivre. Répondre à la méthode QQOQCP  « Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Une règle d’art journalistique qui est fondamentale et impérative. Quand on n’a pas une réponse au « pourquoi » c’est là que ça devient intéressant, le blogueur partage son analyse personnelle sur un fait avec son cœur, un zeste d’humour, … original

PS: 52 semaines de bien-être 2016!

Laisser un commentaire